Mobilité

La mobilité en France, un cocktail détonant [SAISON 2- EP01 : Bordeaux ]

Par Lou le 31 octobre 2018

Paris c’est sympa mais il faut dire qu’en matière de mobilité, nous ne sommes pas les seuls à tester les nouveautés ! Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Lille, toutes les grandes villes de France et de Navarre ont leurs spécificités. C’est pourquoi je vous propose une saison 2 de nos épisodes dédiés à la mobilité. Aujourd’hui, direction Bordeaux !


 

Ahh Bordeaux ! Son soleil, ses cannelés, ses bouchons… (à ne pas confondre avec les Bouchons Lyonnais !). Et oui, comme la plupart des grandes villes, à Bordeaux, ça bouchonne ! Alors pour remédier au problème, la métropole a entamé, depuis quelques années, d’importants travaux d’aménagement. Comme beaucoup râlent (laissez ça aux parisiens, c’est pour votre bien), voici un petit récap de toutes les solutions alternatives pour vous déplacer !

 

Les transports en commun


Le Bat3 à Bordeaux
Crédits : TBM

Très bien, je vous l’accorde, vous n’avez sûrement pas eu besoin de moi pour avoir cette fabuleuse idée ! Mais à part le tram et le bus, saviez-vous qu’il est possible de prendre le Bat³ (le bateau) ou encore d’utiliser les Parcs-Relais avec votre abonnement TBM ? Ou que vous pouviez combiner un abonnement TBM + ? Et qu’à chaque fois que vous validez votre titre de transport vous gagnez des points grâce au programme de fidélité Ecomobi ?

Et bien maintenant vous le savez !

 

Le vélo


En matière de deux roues, Bordeaux c’est l’Amsterdam français. Ici, le vélo c’est une institution et ça c’est vraiment cool ! Alors si vous n’avez pas votre propre bicyclette, sachez que plusieurs choix s’offrent à vous. Il y a, bien sûr, les V³, les vélos en libre-service du réseau TBM que l’on retrouve dans plus de 175 stations. Et depuis janvier dernier, une petite nouveauté s’est installée dans les rues bordelaises : les Indigo Weel. La différence ? Ici plus besoin de chercher une station libre car ce sont des vélos en free-floating. Si vous ne comprenez rien au free-floating, rdv ici.

Sachez aussi que la Maison Métropolitaine des Mobilités Alternatives (anciennement Maison du vélo) propose le prêt de vélos (électriques ou non, pliants, tricycles, …) ainsi que des animations autour du vélo. Il existe aussi des Ambassadeurs (des volontaires en service civique engagés dans une mission pour le développement durable). Ils sont là pour vous accompagner lors de vos déplacements et animent également des ateliers de réparation pour vos vélos. Enfin l’association Vélo Cité promeut et défend l’usage du vélo au quotidien dans la métropole. N’hésitez pas à la contacter pour faire part de vos doléances. On vous l’avait dit ! Bordeaux c’est la ville du vélo !

 

 

Les scooters électriques et trottinettes


Se déplacer en scooter à Bordeaux
Crédits : Yugo

Autres nouveautés de l’année 2018 :

  • les scooters électriques en libre-service Yugo ! Née en Espagne sous l’impulsion d’entrepreneurs français, la start-up est arrivée en février à Bordeaux. L’utilisation est simple : une application qui géolocalise le scooter le plus proche, le réserve pour les 15 prochaines minutes et le déverrouille. Les plus : le prix, 22cts par minute d’utilisation et les 2 casques à l’intérieur du top case. Le moins : l’utilisation ne se fait pour l’instant qu’à Bordeaux intra-muros.
  • Les trottinettes électriques en libre-service Lime. Depuis le 26 septembre dernier, une centaine de trottinettes électriques ont été mises en service à Bordeaux. Mais rebondissement ce 31 octobre : faute d’un accord réglementaire avec la ville, l’activité vient d’être suspendue ! En effet, cette nouvelle mobilité pose à Bordeaux comme ailleurs des questions concernant la sécurité des usagers et des piétons. La trottinette devrait même être prochainement inscrite dans le Code de la Route ! Patience pour les bordelais qui devront donc attendre que les discussions entre Lime et la mairie aboutissent à un éventuel accord. A suivre…

 

L’autopartage / le covoiturage


Parlons maintenant autopartage et covoiturage ! Hop hop hop, ne nous précipitons pas : si vous ne savez toujours pas faire la différence, je vous renvoie vers cet article dans lequel nous vous expliquons tout. Question autopartage entre particuliers à Bordeaux, sans surprise, on retrouve les mêmes services qu’en Ile-de-France, dont Koolicar.

En ce qui concerne l’autopartage en station, deux choix s’offrent à vous : d’un côté Bluecub (lancé en janvier 2014 par Bordeaux Métropole, elles sont similaires à nos anciennes Autolib), et de l’autre Citiz (réseau coopératif d’opérateurs d’autopartage en France arrivé dès 2001 à Bordeaux).

Yea by Citiz
Crédits : Yea

 

Et depuis avril 2017, Citiz a créé YEA! un service d’autopartage en free-floating. Comment ça fonctionne ? C’est tout simple, vous réservez, géolocalisez et ouvrez votre voiture sur l’application (pour l’instant rien de nouveau) mais à la fin plus besoin de chercher une station libre, vous pouvez garer la YEA! où vous voulez tant que vous restez dans le périmètre autorisé. Pratique !

 

Question covoiturage, là ça se complique un peu plus ! Accrochez-vous car voici la liste de tous les services que vous pouvez utiliser : Boogi (le covoiturage courtes distances), EcoWeeGo (le covoiturage made in Bordeaux), Tamanesmespotes (le covoiturage scolaire), Cariocar (le covoiturage des sportifs), Transgironde Covoiturage (le covoiturage de la Gironde), Blablacar (dois-je encore la présenter ?), IDVRoom (le covoiturage de la SNCF) ou encore les plateformes de covoiturage libre (sans frais) : Covoiturage-Libre, La Roue Verte, Roulez Malins.

Je vous avais prévenu, vous avez le choix !

 

Les VTC


Of course, pour vous déplacer autrement, vous avez aussi le choix entre de nombreux services de VTC : YepDrive (le VTC made in Bordeaux) et les traditionnels Uber, Le Cab, AlloCab, Heetch, MySam,… 

 


Pour vous aider à choisir entre toutes les solutions disponibles à Bordeaux, je vous invite à télécharger l’application multimodale Zaléo. En fonction de votre itinéraire, elle vous propose de combiner différents modes de transport, de les réserver et les payer directement depuis une seule et même app’, pratique !

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site de Bordeaux Métropole: c’est une mine d’or qui montre bien que la ville est plus qu’active au sujet de la mobilité ! Cartes de circulation en temps réel, agenda d’ateliers de réparations de vélos), listes des extensions prévues sur le tram, infos sur le transgironde en temps réel, qualité de l’air.

 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *