Koolisses, Mobilité

Mondial Auto 2018 : qu’avons-nous retenu de notre visite ?

Par Celine le 10 octobre 2018

Pour l’édition 2018 du Mondial de l’Auto, le programme nous a particulièrement mis l’eau à la bouche avec un pavillon entièrement dédié à la mobilité et une affiche sur laquelle ne figure aucune voiture. Un symbole qui a agacé les puristes et souligne le changement de notre rapport à la voiture. Cette affiche qui a beaucoup fait parler aura eu le mérite de nous inciter à venir voir de plus près.

 

Mondial Auto 2018

 

La voiture autonome à l’honneur

 

Promouvoir les nouvelles technologies qui feront la mobilité de demain était l’une des promesses de cette édition et c’est sur les véhicules autonomes et électriques que les constructeurs ont tout misé. Parmi nos « tops » du salon : le stand Renault qui propose une trilogie de concept-cars 100% électriques s’inscrivant dans la mobilité du futur : une mobilité plus propre et conçue pour être partagée ! On adhère !

 

Renault EZ-GO & EZ-PRO
Concept-cars Renault EZ-GO & EZ-PRO

 

C’est avec la EZ-GO que s’échappe notre premier « whaouh ». Exceptées ses lignes futuristes avec son ouverture frontale (voir ci-dessus), on l’aime surtout car son cocon peut accueillir jusqu’à 6 personnes et que demain, on pourra l’appeler à la demande pour nos petits trajets du quotidien, ça change du métro ! La EZ-PRO est quant à elle à destination du marché BtoB. Livraison de colis à votre porte grâce à des casiers connectés, boutique éphémère ou foodtruck, elle se veut modulable pour répondre aux besoins de chaque professionnel. Ultra pratique.

 

CRenault EZ-Ultimo
Concept-car Renault EZ-Ultimo

 

On adorerait aussi se projeter dans la EZ-Ultimo, un carrosse roulant de plus de 5 mètres de long avec un intérieur chic et rétro. C’est un peu la berline de luxe du futur qui vous conduira sur demande à un dîner ou à l’aéroport mais on l’imagine encore difficilement circuler dans les rues de Paris. Beaucoup plus réaliste, le remake de la 504 coupé de Peugeot : la E-Legend. La marque a tapé dans le mille en proposant un design à la fois futuriste et vintage qui ne laisse personne indifférent. Un tel intérêt lui a été porté qu’une pétition (signée à ce jour par plus de 25 000 personnes) a été créée pour qu’elle soit commercialisée. Si les signataires réussissent leur pari, pour la commercialisation, il faudra dans un premier temps faire sans son mode autonome dont le gadget ultime est de faire apparaître et disparaître le volant sur demande.

 

 

Peugeot E-Legend
Le concept E-Legend de Renault

Une touche de nostalgie avec l’expo « Routes Mythiques »

 

Si vous passez au salon, ne faites pas l’erreur de rater cette exposition au pavillon 5.1. A travers des véhicules mythiques et des illustrations, l’expo vous plonge dans une rétrospective allant de la toute première Renault au bon vieil espace des années 80 en passant par l’incroyable Cadillac. Nostalgie garantie, on adore !

 

Exposition Routes Mythiques
L’exposition « Routes Mythiques » à retrouver au Pavillon 5.1

 

Le Mondial de la mobilité

A l’heure où la place de nos voitures chéries est repensée, surtout dans les grandes villes comme Paris, le salon de l’auto a entendu le message et a proposé cette année un hall complet dédié à la mobilité. Objectif : promouvoir les services innovants et collaboratifs appelés à transformer nos usages de demain. On lève notre chapeau pour cette belle initiative à laquelle nous n’aurions pu croire il y a quelques années de ça.

 

Un super projet sur le papier mais qui nous a laissés sur notre faim une fois sur place. Il faut dire que le pavillon n’a malheureusement pas attiré grand monde, du moins le jour de notre visite. Quelques stands de fabricants de vélos, des assureurs, des solutions de parking et d’entretien auto, voilà ce que nous y avons trouvé. Espérons toutefois que cette démarche sera réitérée et rencontrera plus de succès lors des prochaines éditions.

 


 

Ce que nous retenons du Mondial cette année, c’est que oui, notre rapport à la voiture est bel et bien en train de changer. Car lorsque de grands constructeurs présentent des solutions de mobilité à partager au travers de leurs concept-cars, c’est le signe que les choses bougent vraiment. Bien qu’il reste encore un long chemin à parcourir avant de les retrouver dans nos rues, ces concepts ont pour vocation de nous sensibiliser aux enjeux de la mobilité de demain.

Nous dirons donc de cette édition 2018 qu’elle est résolument tournée vers l’avenir, mais avec une pointe de nostalgie ! Le design rétro des concept-cars témoignant bien de notre attachement profond à l’histoire de la voiture individuelle. Sur ce, on vous laisse retourner en enfance avec la réplique grandeur nature de la Bugatti Chiron de Légo. Un petit million de pièces et à peine 12 000 heures de travail !

 

Bugatti Chiron de Légo
Bugatti Chiron en taille réelle par Légo

 

Partagez cet article !