Mobilité

La mobilité à Paris, un cocktail détonant / S1EP04

Par Celine le 26 septembre 2018

Vélos, scooters, trottinettes électriques, VTC ou encore voitures partagées, ces derniers temps, de nouvelles solutions de mobilité fleurissent par dizaines en Ile-de-France. Paris est tel un laboratoire d’expérimentations que chacun scrute du coin de l’œil sans savoir quoi en penser, ni rien comprendre ! Réelles alternatives aux transports classiques ou simple brouhaha médiatique ?

En cette semaine de la mobilité, Lou, notre experte, va vous aider à vous y retrouver en décryptant ces nouvelles tendances.

Episode 4 : VTC et la multimodalité !


Ah les VTC ! C’est tout une histoire ! Arrivés en 2011 à Paris avec Uber en chef de file, puis avec LeCab, Chauffeur Privé, SnapCar, Allocab, Heetch, Txfy… Ils ont, en l’espace de quelques mois/années, totalement bouleversé le marché du transport et en particulier celui du transport de personnes avec chauffeur. Comment, pourquoi ? Restez avec moi, vous saurez tout !

Il était une fois Uber et le début des VTC

Uber, 1er service de VTC

 

C’est en cherchant en vain un taxi, que les trois fondateurs d’Uber eurent l’idée de monter un service de chauffeur privé à la demande. Un an plus tard, ils créèrent UberCab à San Francisco, une application mobile de mise en relation entre un particulier et un chauffeur. Leur objectif ? Ringardiser le taxi en digitalisant la totalité du service.

Depuis, de nombreuses appli de VTC sont apparues. Simples mais efficaces : le trajet est défini à l’avance, enregistré et géolocalisé en temps réel. Mais surtout, les utilisateurs connaissent le tarif avant la réservation et disposent ensuite d’infos sur le véhicule (immatriculation, modèle) ainsi que du temps d’attente estimé. Une amélioration fondamentale de l’expérience client puisque c’est bien de ça qu’il s’agit !

Taxify, service de VTC

Les franciliens sont conquis et Paris devient rapidement l’un des marchés principaux des VTC. Uber en fait d’ailleurs son laboratoire d’expérimentations, proposant toute sorte de déclinaisons : UberX (chauffeurs pro en berlines), UberPool (pour partager son trajet avec un autre passager allant dans la même direction) ou encore le fameux et controversé UberPop qui proposait à des conducteurs particuliers de devenir chauffeurs occasionnels contre rémunération. D’autres start-up emboîtent le pas comme le français Heetch ou le franco-belge Djump, se revendiquant de défendre les intérêts des franciliens : des trajets peu coûteux, à Paris, en banlieue, la nuit, les week-ends,… et permettant à des conducteurs particuliers de se faire un peu d’argent.

Inutile de revenir sur la guerre VTC / Taxi que cela a engendré, vous en avez tous entendu parler. Ce qu’il faut en retenir c’est que, bien qu’UperPop ou Heetch aient été interdits, ces applications ont permis à tout un pan de la société de se déplacer autrement, d’avoir moins recours à un véhicule personnel ou encore de couvrir des zones d’Ile-de-France jusque-là peu ou partiellement couvertes et ce à toute heure de la journée. Et ça c’est pas rien ! Elles ont également séduit certaines utilisateurs privilégiant les “trajets de conforts”.

Voilà, vous savez tout, vraiment tout sur les nouvelles solutions de mobilité en Île-de-France. Et on ne peut pas dire que vous n’avez pas le choix, mais pas de panique, certains ont décidé de venir à votre secours.


Les « Maas » à votre rescousse

Pour vous aider à faire le meilleur choix, des applications regroupant plusieurs modes de transports sont nées. On les appelle les applications Maas (Mobility as a Service), ça c’est le nom pour briller en société car plus communément ce sont les app multimodales.

Zaléo

Le principe est simple : trouver sur une seule et même appli toutes les infos dont vous avez besoin pour vous rendre quelque part, en temps réel, le tout pour le plus grand bonheur de votre smartphone. Oui, parce qu’à force d’installer une nouvelle appli mobilité tous les 2 jours, il commence un peu à saturer. Il existe celles, comme Citymapper, qui permettent de trouver le meilleur itinéraire en combinant ou non plusieurs modes, de voir les différentes stations de métro, les Vélib’ les plus proches de vous… Et d’autres comme Zaléo ou encore Free2Move qui permettent carrément de réserver/payer un trajet ou un véhicule. 

Depuis leur arrivée, on remarque qu’un nouvel élan s’est formé. Chaque acteur de la mobilité souhaite créer sa propre plateforme multimodale. Ainsi, Txfy vient d’intégrer son service de trottinettes électriques au sein de son appli et Uber de son côté a récemment racheté (Outre-Mer) les vélos en libre-service Jump et investi dans les trottinettes électriques Lime. On n’est pas dupe, on sent bien que quelque chose se trame !

Moi je dis : tant mieux ! Fini le transport exclusif, grâce à ces shakers chacun fait son propre cocktail selon ses envies. Bienvenue dans la nouvelle ère de la multimodalité !

 

Et mise à part toutes ces app, il y a surtout Koolicar qui vous a concocté un quizz aux petits oignons : Quel personnage de la jungle urbaine es-tu ? pour vous orienter vers les solutions les plus adaptées à vos besoins.

Par Lou, 28 ans, Paris

 

 

 

Partagez cet article !